la Fédération

L'ADHF-F a pour objet « la protection et la défense, la promotion et l'encouragement de l'habitat fluvial sous toutes ses formes, qu'il concerne des bateaux-logements sédentaires ou des bateaux de plaisance naviguant sur les eaux intérieures françaises, la préservation des sites fluviaux et des canaux, la lutte contre la pollution des eaux intérieures, la défense de la qualité de la vie pour tous ceux qui vivent, travaillent ou passent leurs loisirs sur les fleuves et canaux de France et leurs amis, l'animation culturelle des rives ».

Première Association de Défense de l'Habitat Fluvial, elle a été créée en 1975. D'autres associations locales, essentiellement en région parisienne, se sont constituées ensuite. Deux associations regroupaient de nombreux propriétaires de bateaux-logements.

En 1986, période de crise aiguë pour l'habitat fluvial, se sont posés les problèmes du rôle des différentes associations face aux administrations, de la représentativité de l'ADHF, principal interlocuteur du Port Autonome de Paris et des services de la Navigation.

C'est dans ce contexte que l'ADHF est devenue une union d'associations appelée « ADHF-Fédération ».

L'ADHF-F est concernée par les problèmes de l'ensemble de l'habitat fluvial, elle intervient auprès des différentes administrations du domaine public fluvial à propos des : règles techniques (titre de navigation), conventions d'occupation temporaire (COT), taxes, redevances pour stationnement ou vignette, créations de places, bateaux en infractions, etc.

Elle intervient également à la demande d'Associations locales quand celles-ci ont besoin de conseils ou de soutien.

Les bateaux-logements étant beaucoup plus nombreux en Ile-de-France, c'est d'abord dans cette région que se sont posés les problèmes auxquels l'ADHF-F a dû faire face. Si la majorité des associations adhérentes à la fédération reste francilienne, de nombreuses associations de province ont rejoint l'ADHF-F ce qui lui confère une représentation nationale.

Frise proues péniches